Partager:
Notifications
Tout effacer

La responsabilité des médias  

 

Doulcian
(@doulcian)
Nouveau Membre
Inscrit: Il y a 7 mois
Messages: 1
7 mai 2020 10 h 06 min  

En ces temps de confinement et de période difficile pour tous, moi qui ne li jamais, moi qui suis loin de l’intellect que de chacun voudrait s’affublé, et parce que je suis dans une frustration immense comme tous les français doivent être dans cette période.

J’ai tellement envie de m’exprimé sur tous ce que j’entends et de ce que l’on nous abreuve à longueur de journée dans les médias. L’exercice pour moi est inédit et je ne sais si je ferais quelque chose de ce texte. C’est avant tout un exutoire.

Et si les médias avant de jouer un rôle d’information et de ciment de leur population, n’étaient pas avant tout des empêcheurs de tourner en rond.

Dans cette période difficile il est au combien intéressant de comparer la couverture médiatique de certain pays. Toujours le verre à moitié vide ou à moitié plein.

Les média Français et sans doute pas seulement ceux-là, cherche systématiquement le sensationnel ou la polémique et même quand ils cherchent à être élogieux ou compassionnel pour ceux ou celles qui le méritent très amplement, il y a toujours dans le ton ou dans l’enchainement un petit relent de « oui mais on aurait pu mieux faire », la faute à qui ? J’adorerais observer les journalistes distributeurs de bons et mauvais points confrontés à des problèmes insolubles ou l’on sait que quoi que soit la décision elle sera critiquée.

Dans ce monde de l’information instantanée, la façon de survivre est de faire naitre la polémique, avant les autres et en tapant plus fort que les autres, et en ce sens les média sont fortement aidés par les partis politique et syndicat qui se frottes les mains de ces polémiques.

La situation est la même dans le monde, les défis identiques mais la crise est vécue différemment en fonction de la perception des populations, dut en principal à la couverture médiatique.

Il y a des pays, notamment germanique ou nordique ou les médias ne cherche pas le sensationnel ou croustillant pour faire de l’audimat, on ne connait des fois même pas le nom des chefs d’état tellement c est secondaire face à l’importance de la vraie vie.

Face à cette période ou un grand nombre de personnes font face vaillamment au destin, mesdames et messieurs les journalistes faites preuves de vraie solidarité envers ceux qui souffre, en ne montrant pas que ce qui fais mal, ne cherchez pas à systématiquement à critiquer, à chercher le scoop, mais plutôt à chercher le consensus, l’empathie et la compassion.

La solidarité est le maitre mot d’une société qui s’épanoui.

Les médias n’on jamais eu autant de responsabilité qu’en ce moment, il ne s’agi plus de relater des fais divers ou des luttes ouvrières. La suite dépend aussi des médias pas seulement des politiques.

De grâce ; plus de polémique, personne n’est gagnant à part l’audimat ; Mais franchement maintenant la France s’en fout je pense.

Merci à tous les anonymes qui œuvre dans le silence sans chercher la reconnaissance mais par pur don de soi.

Média, votre bataille à vous et votre responsabilité c est d’être le ciment de la nation et non le fruit de la division. Nous comptons tous sur vous ; aidez-nous à survivre moralement.

PS :ne regardez pas les fautes dans ce texte, je vous l’ais dit, je ne suis pas un littéraire.

Bonne santé à tous…


RépondreRéponde avec des guillements

Pin It on Pinterest